Dans la catégorie Tutoriels techniques

Nettoyage et graissage de chaine

Bonjour à tous,

Voici un nouveau tuto, nettoyage et graissage de votre chaîne de transmission finale.
Ce point d’entretien est primordial et souvent négligé. Hors, un mauvais suivi de l’entretien de votre kit chaîne peut augmenter rapidement son usure (et on sait tous qu’un kit chaîne neuf… ce n’est pas gratuit).
Pour bien faire, il faut contrôler régulièrement l’état de sa chaine et la graisser tous les 1000km en moyenne (plus souvent si vous roulez sous la pluie). Vous trouverez dans cet article quelques astuces pour vous aider à faire durer le plus longtemps possible ce consommable. N’oubliez pas : l’équipe des bras cassés d’Ixtem Moto n’est pas diplômée des hautes écoles de mécanique. C’est seulement une bande de passionnés qui souhaite partager sa passion avec d’autres motards.


(« Graisse, graisse… Huile? Olive ou tournesol??? »)

Le matos
- Une moto (dans notre cas la Triumph Street Triple R du Boss)
- Un nettoyant chaîne
- De la graisse de chaîne (dans notre cas la graisse « à sec » Profy Dry Lube)
- Une brosse à dents (ma bonne vieille Colgate)
- Quelques outils pour enlever le cache du pignon de sortie de boite (parfois la trousse à outils de la moto suffit)
- Du papier essuie-tout ou un carton
- Un chiffon
- Une paire de gants

1- Nettoyage ou pas?

Commencez par regarder l’état de votre chaîne. Si vous avez du mal à voir les maillons qui se trouvent sous la graisse, c’est qu’il va falloir la nettoyer! Si elle ne vous parait pas très sale ou chargée en amats de graisse, alors « zappez » cette étape et RDV au paragraphe 4 (graissage).

2- Préparatifs
Installez un carton, du papier essuie-tout, ou le gilet en soie de votre belle-mère chérie sur le sol en dessous de votre chaîne (ça vous évitera de salir le sol), puis enfilez une paire de gants. Si vous avez une béquille centrale ou d’atelier, installez là pour pouvoir faire tourner la roue avec une main pendant que vous ferez le nettoyage/graissage. Si ce n’est pas le cas, trouvez un ami ou un badaud qui vous déplacera votre moto pendant que vous nettoierez votre chaîne.

3- Nettoyage

Vaporisez le nettoyant sur toute la chaîne, sur la partie « intérieure » de celle-ci (c’est la zone de contact avec la couronne et le pignon).

Laissez agir quelques minutes. En attendant démontez le cache du pignon de sortie de boite.

Une fois enlevé, vous constaterez qu’on y trouve de nombreuses saletés mélangées à des amas de graisse (il y a de quoi cuisiner pendant plusieurs jours!). Prenez un bout de bois ou un tournevis (etc…), pour enlever le plus gros de la saleté. Dans notre cas il n’y avait pas grand chose, car notre chaîne est depuis peu lubrifiée par une graisse « à sec » (voir ICI).

Profitez en pour nettoyer également le capot du pignon de sortie de boite.

Comme pour la chaîne, pulvérisez du dégraissant sur le pignon ainsi que dans son logement et laissez agir quelques minutes (le temps de boire un coup).

Ensuite, frottez l’ensemble de la chaîne avec la brosse à dents pour enlever un maximum des saletés qui se sont détachées grâce au nettoyant. S’il y a beaucoup de graisse il faudra répéter l’opération nettoyage/frottage autant de fois que nécessaire.

Quand la majorité de la graisse sale est tombée, passez un chiffon sur la chaîne en faisant attention à ne pas vous faire mal avec la couronne. Cela permettra d’enlever le reste de la vieille graisse.

(« Et voilà une chaîne toute propre ! »)

4- Graissage.

Normalement vous l’avez appris lors de vos cours de moto-école (sauf si vous avez obtenu votre permis sur le marché noir). Prenez une bombe de graisse de chaîne et secouez là quelques dizaines de secondes avant de l’utiliser.

Présentez un bout de carton derrière la chaine. Cela vous empêchera de pulvériser de la graisse sur la roue. Comme pour le nettoyant, la graisse s’applique avant tout par l’intérieur de la chaîne. Couvrez toute la longueur de la chaîne, sans exceptions (un maillon mal graissé peut entraîner un « point dur »).

Astuce : Si vous n’avez pas à faire de nettoyage au préalable, je vous conseille de faire le graissage dès que vous revenez de ballade. La chaîne sera chaude, ce qui optimisera l’adhérence de la graisse.

Dans tous les cas après le graissage laissez votre moto au repos quelques heures. Si vous ne le faites pas et que vous partez rouler juste après, une grande partie de votre graisse va se détacher et ira salir votre roue arrière…

ATTENTION : que ce soit pour le nettoyage, le graissage ou autre… il ne faut en aucun cas mettre la moto en route, passer la première et laisser le moteur faire tourner la roue pendant que vous êtes en train de pulvériser un produit sur la chaîne (ou pire pendant que vous passez le chiffon) ! Il n’y a rien de mieux pour se faire arracher les doigts entre la couronne et la chaîne (c’est arrivé).

(« Aïe ! Ca pique ! »)

Voilà c’est fait. Vous avez une belle chaîne toute propre et graissée ! Vous verrez elle sera moins bruyante et « survivra » plus longtemps.

J’aimerais pour finir remercier ma bonne vieille brosse à dents qui n’a pas survécu au nettoyage de la chaine du Street Triple. RIP ma chtite brosse… tu me manqueras.

Bientôt un tuto qui vous expliquera comment faire la tension de votre chaîne (plusieurs systèmes de tension seront décrits) et un article sur les différents types de graisse.

@+

Nico.

PS : merci à notre bouteille de ketchup pour sa participation indispensable ;-) .

This post was written by:

- who has written 44 posts on Je roule à moto.


Contact the author

Leave a Reply